L’ostéopathie pour qui ?

Les sportifs

Après avoir suivi avec passion l’équipe de handball de Créteil pendant 12 ans, j’ai pu pratiquer avec rigueur et assurance la médecine de terrain sur des organismes en bonne santé mais subissant des traumatismes de contact ou à répétition.
J’ai pu parfaire pendant ces 12 ans mes techniques d’ajustement articulaires, permettant aux joueurs de reprendre plus rapidement que prévu après un traumatisme.
La prévention dans le sport de haut niveau est également primordiale et l’ostéopathie a toute sa place dans ce domaine.

Malheureusement certains acteurs de la santé faisant partie du staff médical d’une équipe de haut niveau ne se donnent pas forcément la peine de comprendre les dysfonctions de chaînes musculaires à l’origine de blessures non traumatiques (sans choc, sans contact, le joueur se fait mal tout seul).

L’ostéopathie soigne, renforce, prépare, facilite la récupération de l’organisme du sportif, l’aide à mieux gérer son stress avant une compétition.

Elle conseille le sportif sur l’alimentation, les compléments adaptés à son état et à ses besoins.

 Les enfants

Pour un suivi ostéopathique général au cours de sa croissance
o Afin de prévenir les risques de tendinites, de scoliose, lordose ou cyphose.
o Afin de l’éduquer à prendre conscience des mauvaises positions du corps.
o Afin d’intervenir lors d ‘angoisse, de nervosité ou au contraire de grande fatigue.

-Les bébés

Dès le ler, jour, l’ostéopathe peut intervenir sur le bébé dans le cas:
o de crâne déformé par forceps, ventouses ou spatules,
o de torticolis congénital,
o de reflux gastro oesophagien (RGO)
o de coliques,
o de nervosité, trouble du sommeil, pleurs fréquents,
o de problèmes de succion,
o de canal lacrymal bouché.

Les bébés nés par césarienne, contrairement à ce que l’on peut croire, ont également besoin de l’ostéopathe.
En effet, leur crâne n’a pas subit le modelage physiologique imposé par le détroit inférieur du bassin osseux de la maman lors de la délivrance. Ceci implique une persistance des tensions membranaires crâniennes accumulées lors de la vie intra-utérine.

La maman, pendant la grossesse et après l’accouchement

o La grossesse impose des transformations physiques, psychiques et hormonales importantes du corps. Elles sont à l’origine de faiblesse de l’appareil musculo-tendineux, de troubles de l’humeur.
Grâce à l’ostéopathie, la maman conservera une mobilité de son système musculaire, organique et osseux permettant de vivre une grossesse plus confortable.
Elle arrivera également à mieux gérer son stress ou ses troubles d’humeur liés au dérèglement hormonal.
o Après accouchement, il est important de vérifier si la statique générale est conservée,sans déséquilibre de la posture, sans tension du rachis, sans lésion du petitt bassin.

Les séniors

Le vieillissement cellulaire s’exprime au niveau :
o des cartilages par une usure des surfaces articulaires,
o des os par une perte progressive du capital osseux,
o des ligaments, des tendons, de la peau par une perte d’élasticité.

Tout ceci demande de la part de l’ostéopathe un toucher plus subtil en respectant les tissus mais permettant à la
personne plus âgée de retrouver un certain confort articulaire, une mobilité et donc une autonomie accrue, un
meilleur fonctionnement de l’appareil digestif et urinaire.