L’ostéopathie

L’ostéopathie est une approche thérapeutique douce, sans manœuvre forcée (les techniques dites de « manipulation » sont réservées aux ostéopathes médecins). L’ostéopathe, dans son approche générale et non médicale fait appel à des techniques d’ajustement articulaires douces et non douloureuses, de mobilisation viscérale et de ré harmonisation des tensions membranaires crâniennes. Ce qui permet, à tout âge, du bébé à la personne âgée, de retrouver un équilibre intérieur tout en conservant ou en restaurant l’harmonie avec le monde extérieur.

Le déroulement d’une séance type :

– De la position assise dans la salle d’attente, à la position allongée sur la table d’examen, l’ostéopathe observe et analyse votre gestuelle pour vous déplacer, vous déshabiller avant même de vraiment vous connaître.

– Il procède ensuite à un interrogatoire complet sur vos antécédents familiaux, traumatiques ou chirurgicaux, sur le mécanisme de survenue et la nature de la plainte…

– Il fait un examen clinique en observant votre posture debout, assis en dynamique. Il poursuit par un examen palpatoire où ses mains le renseigneront sur la nature et le siège de la lésion, sur l’éventuelle présence d’une ou plusieurs chaînes lésionnelles.

– Il mettra alors en place un protocole d’exclusion afin de remonter jusqu’à la cause primaire et d’agir sur celle-ci avec détermination et assurance pour permettre au corps de retrouver un équilibre général.

L’ostéopathe, à l’image de l’individu en général et donc du patient, est unique.
C’est pourquoi, bien que tous les ostéopathes D.O. soient issus d’un même cursus, ils se différencieront tous à leur façon dans leur manière de rentrer en contact avec le patient, avec son corps mais aussi avec son mental.
L’empathie entre un praticien de santé et son patient, pour qu’elle se fasse, demande un minimum de psychologie mais d’autres facteurs plus inexplicables peuvent entrer en jeu et amplifier ou diminuer cette empathie. C’est toute la richesse et le mystère de la relation de confiance qui peut exister entre l’ostéopathe et son patient et qui aboutit à un désir commun : LA GUERISON;

La diversité des techniques ostéopathiques proposées est à l’image des nombreuses indications qui relèvent de cette approche.
L’interrogatoire, le traitement et le suivi du patient demandant de la part de l’ostéopathe une rigueur et un professionnalisme qui
garantira la sécurité du patient et instaurera une relation de confiance durable pour un objectif commun : LA SANTE.