Maud Tabachnik

Maud Tabachnik (née le 12 novembre 1938 à Paris) est une écrivaine  française.

 

Elle entreprend des études secondaires générales et commerciales, mais elle se lance finalement dans une carrière de kinésithérapeute, après l'obtention de son diplôme en 1963. Elle exercera ce métier durant dix-sept ans, en se spécialisant en ostéopathie. Elle cesse son activité après une opération pour se mettre complètement à l'écriture.

 

Maud Tabachnik est une passionnée de cinéma, et surtout de lecture. Elle écrit son premier roman, La vie à fleur de terre en 1991. Ses thrillers politiques sont un coup de poing dans l'univers typiquement machiste des auteurs de polars.

 

Plusieurs de ses romans policiers se déroulent aux États-Unis, et mettent en scène le lieutenant de police Sam Goodman et la journaliste homosexuelle Sandra Khan (Le Festin de l'araignée, Gémeaux, Un été pourri, Le Tango des assassins, Mauvais frère).

 

Dans son roman La Mémoire du bourreau (2001), elle imagine les mémoires d'un officier SS. En 2005, J'ai vu le diable en face revient sur les meurtres de femmes de Ciudad Juárez. Elle est également l'auteur de New York, balafres.

 

lien vers son site :http://www.maudtabachnik.com/

 

 

Quand la première fois , Maud Tabachnik m'a narré sont parcours de vie, je n'y croyais pas ; atypique et en même temps talentueux !

 

Ayant moi même été kinésithérapeute avant de devenir ostéopathe, je trouvais déjà l'orientation suffisante pour m'occuper le restant de mes jours;

 

Maud , quant à elle, a décidé de tourner le dos au monde paramédical pour se diriger et poursuivre son chemin vers celui de l'écriture.

 

Après avoir lu "Le chien qui riait", j'ai tout de suite compris dans quel univers elle embarquait ses lecteurs ; vers le côté obscur de l'être dans quelques sociétés et environnements qu'il évolue.

 

Ce n'est plus à la table de massage qu'il faut s'accrocher quand on côtoie l'univers de  Maud Tabchnick, mais à son fauteuil au risque d'y être enfoncé pendant des heures !